Follow Us

Aménagement extérieur : nos astuces pour réaliser la création en pavage dans votre jardin

réaliser la création en pavage dans votre jardin

Le pavage est une solution très esthétique lorsque vous envisagez l’utiliser pour créer un espace dans votre jardin. Il est tout aussi pratique et vous permet de circuler aisément dans votre jardin. Selon l’espace disponible, vous pourrez simplement adapter le style que vous désirez. Si vous vous demandez comment réussir cet aménagement extérieur, on vous livre ici quelques astuces.

Définissez en détail votre projet

Pour réussir la création en pavage de votre jardin, il est important de commencer par en définir tout en détail. Ainsi, il vous faut faire un plan de la surface disponible en reportant les dimensions. Vous pourrez ainsi prévoir les motifs que vous désirez obtenir pour la pose. Vous avez la possibilité de les aligner simplement ou faire une forme esthétique selon l’espace disponible.

Une fois cette préparation achevée, vous pouvez calculer la quantité de matériaux dont vous aurez besoin pour l’ensemble des travaux. Il est recommandé de faire un surplus de 5% sur la commande de pavés pour éviter le manque après les petites découpes. Si vous avez besoin d’une entreprise de pavage pour s’occuper entièrement de votre chantier, visitez le site : https://www.outside-concept.be/pavage.php. Vous y trouverez des experts pour réaliser suivant vos préférences le pavage de la surface que vous désirez.

espace du jardin à paver

Préparez l’espace du jardin à paver

La préparation de la partie du jardin qui devra recevoir les pavés est l’étape suivante de votre projet. Servez-vous de cordeaux et de piquets pour délimiter avec précision l’espace sur lequel vous allez travailler. S’il s’agit d’une allée piétonne, il vous faut prévoir une largeur minimale de 90 cm afin de pouvoir circuler aisément. À l’aide d’une pelle, creusez sur une profondeur comprise entre 10 et 15 cm environ.

Il faudra tout de même penser à faire une pente de 1 à 2 cm par mètre pour faciliter l’évacuation des eaux de pluie. Si vous avez un sol très meuble, vous pourrez aller jusqu’à 35 cm de profondeur et étaler un lit de gravillon. N’oubliez surtout pas de toujours reproduire la pente. Vous pouvez ensuite tasser la terre et ratisser la surface de manière à ce qu’elle devienne complètement plane.

Posez le lit de sable et les pavés

Posez le lit de sable et les pavés

Avant de déverser le sable, placez des chevrons de chaque côté de l’espace à paver pour déterminer la hauteur du lit de sable. Pour déterminer qu’il faudra respecter, il faut faire un simple calcul. Vous devez faire la hauteur du sol fini, moins celle des pavés. Il est important de toujours garder la pente de 1 à 2cm par mètre. Une fois cela terminé, déversez le sable sur l’espace délimité puis égalisez la couche à l’aide d’une règle à maçon.

Il faudra ensuite retirer les chevrons et compléter les parties restées vides. La pose des pavés sur le lit de sable peut donc débuter. Posez les pavés bord à bord de manière à ce qu’ils soient bien serrés pour résister longtemps. Passez à la vérification de la planéité en vous servant d’une règle plate et un niveau à bulle. Après avoir placé une bonne partie des pavés, positionnez une planche sur laquelle vous resterez pour terminer l’opération. Une fois que vous avez terminé la pose des pavés, mettez une couche de sable sur toute la zone. Faites en sorte qu’ils pénètrent dans les joints en procédant à un balayage puis arrosez pour faire pénétrer davantage. Attendez 24 à 48 heures puis remettez à nouveau du sable sur toute la surface. Ceci permet de compenser le tassement et d’obtenir un meilleur résultat. Pour terminer, damez pour avoir une surface bien plane et résistante. Vous pourrez au besoin ajuster l’ensemble en donnant quelques coups de maillet.